top of page
  • Photo du rédacteurJoscha Krause

Se conformer efficacement à la LkSG grâce au monitoring de la chaîne d'approvisionnement basé sur l'IA



Jusqu'à l'été, de nombreuses entreprises auront espéré que les politiques fassent finalement volte-face et suspendent ou assouplissent encore la loi sur les obligations de vigilance de la chaîne d'approvisionnement (LkSG) adoptée le 11 juin 2021. Au lieu de cela, non seulement la loi entrera en vigueur sans changement le 1er janvier 2023, mais il semble déjà que l'UE sera encore plus stricte sur le sujet.


Les critiques font valoir que la mise en œuvre pratique se heurte à de grands obstacles et que les PME en particulier ne peuvent guère faire face à la charge bureaucratique. De plus, les grandes entreprises ont souvent un nombre de fournisseurs à trois, voire quatre chiffres, qui sont souvent très ramifiés. La quantité d'informations qui doivent être collectées et traitées en permanence pour un contrôle complet de la chaîne d'approvisionnement est énorme. Mais elle conduit également à une conclusion importante : la mise en œuvre de la vigilance de la chaîne d'approvisionnement est en grande partie une tâche de surveillance.


Dans l'article de notre Data Scientist Dr. Joscha Krause sur beschaffung-aktuell.industrie.de, vous apprendrez comment obtenir des informations pertinentes sur les fournisseurs grâce au Big Data et quelles sont les synergies précieuses qui s'ouvrent dans le Monitoring & Reporting.

0 vue0 commentaire

Comentários


bottom of page